Description de l'Église de Saint-Mathurin de Larchant Référence : 30307Description de l'Église de Saint-Mathurin de LarchantAssociation culturelle de Larc.. Product #: 30307 based on 0 reviews Regular price: $0.00 $0.00 En stock
Code produit: 30307
Disponibilité: En stock
Poids: 70.00g
Dimensions: 0.00mm x 135.00mm x 210.00mm

€0.00

Description

Référence : 30307

VERDIER Marc - Association culturelle de Larchant

1969, format : 135x210, 48 pages, nb ill. broché

HISTORIQUE
A Larchant, vivait au IIIe siècle un jeune chrétien nommé Mathurin qui fut ordonné prêtre et acquit rapidement une grande réputation de sainteté. D'après la tradition, il fut appelé à Rome pour chasser un démon qui tourmentait la princesse Théodora, file de l'Empereur. Il mourut avant de revenir mais son corps fut ramené à Larchant par ses disciples.
Auprès de son tombeau fut élevée une chapelle qui devint rapidement l'objet d'un pèlerinage. On venait de fort loin à Larchant invoquer saint Mathurin pour la guérison des fous et des possédés.
Au début du Xie siècle, la terre de Larchant se trouvait dans l'héritage d'un évêque de Paris nommé Renault qui en fit don au chapitre de sa cathédrale. Le • chapitre de Notre-Dame de Paris, devenu ainsi seigneur de Larchant, fit commencer, à la fin du XII e siècle, la construction de l'église actuelle, dédiée à saint Mathurin. Dès 1176, on pouvait transférer, dans la partie alors achevée de l'édifice, la châsse du saint. Les travaux étaient très avancés quand on prit, au XIIIe siècle, la décision d'ajouter une tour au plan primitif qui était en forme de croix.
Au XIVe siècle, furent construits, de chaque côté du choeur, la chapelle de la Vierge et la sacristie. L'achèvement de la tour au XVe siècle fut le terme de ces travaux de construction qui avaient duré plus de trois siècles.
La guerre de Cent Ans ne causa aucun dommage à l'édifice...
TABLE DES ILLUSTRATIONS
Plan de l'église, par Albert Bray
Choeur : (Cliché Jean et Robert Viratelle, 1965)
Fenêtre entre le choeur et la chapelle (détail) : (Cliché Jean et Robert Viratelle, 1966)
Haut des piliers du carré du transept : (Cliché Jean et Robert Viratelle, 1966)v Chapelle de la Vierge, façades sur le transept nord et sur le choeur : (Cliché Jean et Robert Viratelle, 1965)
L'avare et son chien, console dans la chapelle de la Vierge : (Cliché Jean et Robert Viratelle, 1964)
Porte de la sacristie : (Cliché Jean et Robert Viratelle, 1963)
Abside, chapelle de la Vierge et tour : (Cliché abbé Bard, vers 1930)
Chapelle de la Vierge, pinacles et gargouilles : (Cliché Jean et Robert Viratelle, 1964)
Portail ouest : (Cliché Jean et Robert Viratelle, 1965)
Nef ruinée, départ de voûtes, restaurations d'après 1490 : (Cliché Jean et Robert Viratelle, 1966)
Tour, façades nord et est, dernier étage : (Cliché Jean et Robert Viratelle, 1965)
Portail du jugement dernier : (Cliché Jean et Robert Viratelle, 1966)
Portail du jugement dernier, schéma : Portail du jugement dernier, vierge sage : (Cliché Jean et Robert Viratelle, 1965)
Saint Mathurin, statue de bois du XVe siècle, dans une baie ouverte entre le chœur et la chapelle de la Vierge : (Cliché Jean et Robert Viratelle, 1962)
Vierge, statue de bois, XVIIe siècle : (Cliché abbé Bard, vers 1930)
Pieta, statue de bois, XVe siècle : (Cliché Jean et Robert Viratelle, 1964)


Commentaires (0)

Il n'y a aucun avis sur ce produit.
Donnez votre avis
BadExcellent
Facebook commentaire

S'abonner aux NEWSLETTERS

Recevoir tous les quinze jours, notre liste de nouveaux TITRES d'ouvrages, d'affiches, gravures, manuscrits, photos... sur la Seine-et-Marne et autres thèmes divers, sous forme de fichier PDF, à consulter en détail, avec lien direct vers l'ouvrage sur le site 77livres.fr...
facebookgoogletwitter