CHAMPAGNE SUR SEINE d'hier Référence : 30978CHAMPAGNE SUR SEINE d'hieren cartes postalespar DISSOUBRAY Serge, VAILLANT Claude19.. Product #: 30978 based on 0 reviews Regular price: $18.00 $18.00 En stock
Code produit: 30978
Disponibilité: En stock
Poids: 170.00g
Dimensions: 0.00mm x 170.00mm x 240.00mm

€18.00

Description

Référence : 30978

DISSOUBRAY Serge, VAILLANT Claude - CHAMPAGNE SUR SEINE d'hier

en cartes postales

1977, format : 170x240, 54 pages, 100 ill. broché

SI CHAMPAGNE M'ÉTAIT CONTÉ
La ville de Champagne-sur-Seine est construite dans un des rares endroits de la région qui possède une plaine assez étendue sur les bords de la Seine. C'est sans doute cette particularité qui lui a valu son nom (campus, campania, Champagne). Notons en passant que la dénomination actuelle de Champagne-sur-Seine est relativement récente puisqu'elle fut attribuée à la localité par un décret présidentiel du ler septembre 1899 à la place de Champagne, qu'elle possédait auparavant.
Au Moyen Age, Champagne dépendait de l'archevéché de Sens. Au point de vue féodal, l'ancienne terre de Champagne se trouvait partagée par l'abbaye du Jard, près de Melun - les religieux de Barbeaux - les seigneurs du château de Tournay ou Tournenfuye (aujourd'hui Graville).
Au temps de François Ier, vers 1520, il y avait, à l'endroit qu'occupe aujourd'hui le château des Pressoirs du Roy, une maison de paysans. Un jour de chasse, François Ier fut conduit dans ce lieu par un cerf. Ayant soif, le roi demanda à boire ; on lui apporta du vin qui lui parut délicieux. Apprenant que ce vin était récolté dans la côte qui dominait la maison, il acheta la maison et 50 arpents de terre qu'il fit planter de plants les plus fins de France et notamment ceux de Cahors. Il fit construire aussi des cuves et deux pressoirs et peu de temps après il commença le château qui existe aujourd'hui.
Henri IV habita le château des Pressoirs de 1592 à 1597. Sa belle amie Gabrielle d'Estrées, résidait non loin de là, au château de Graville. A l'époque de la révolution les religieux Célestins de Paris avaient à Champagne une maison, un pressoir et des terres qui furent vendues en biens nationaux. La maison de ces religieux se trouvait à l'emplacement actuel du lycée " La Fayette ".
A la révolution, la paroisse de Champagne-sur-Seine ne comptait plus que 440 habitants. Son curé, Nicolas Leroy y vint en 1782. Il se soumit le 23 janvier 1791 à la constitution civile du clergé. Il resta longtemps à Champagne et mourut en 1828. La canalisation de la Seine a été effectuée de 1838 à 1864. A cette époque, des trains de bois, ainsi que des radeaux transportants les récoltes de fruits, circulaient sur la Seine.

Commentaires (0)

Il n'y a aucun avis sur ce produit.
Donnez votre avis
BadExcellent
Facebook commentaire

S'abonner aux NEWSLETTERS

Recevoir tous les quinze jours, notre liste de nouveaux TITRES d'ouvrages, d'affiches, gravures, manuscrits, photos... sur la Seine-et-Marne et autres thèmes divers, sous forme de fichier PDF, à consulter en détail, avec lien direct vers l'ouvrage sur le site 77livres.fr...
facebookgoogletwitter