Histoire des CROYANCES, Tome 2 superstitions, moeurs, usages Référence : 30119Histoire des CROYANCES, Tome 2 superstitions, moeurs, usageset Coutumes selon le pl.. Product #: 30119 based on 0 reviews Regular price: $25.00 $25.00 En stock
Code produit: 30119
Disponibilité: En stock
Poids: 1,000.00g
Dimensions: 0.00mm x 160.00mm x 230.00mm

€25.00

Description

Référence : 30119

NICOLAY Fernand - et Coutumes selon le plan du décalogue - Tome 2

vers 1900, format : 160x230, 548 pages, sans ill. débroché

Deuxième édition, débroché, bon état intérieur, en l'état.
TABLE DES MATIÈRES
LIVRE TROISIÈME
CHAPITRE PREMIER
FÊTES RELIGIEUSES DES PEUPLES NON CHRÉTIENS.
Notions générales sur les réjouissances populaires. -Principales fêtes en Égypte, en Chaldée, en Perse, en Phénicie, chez les Hébreux. - Réjouissances des Grecs Panathénées, jeux olympiques. . . ; le serment des combattants « sur le porc immolé » ;le pugilat et le pancrace . -Relation existant entre les divinités et les calendriers du paganisme. -Mois attiques ou romains, dédiés aux dieux. -Jours fastes, néfastes, serai-néfastes . . . -Fêtes pacifiques et jeux sanguinaires des Romains . -Fêtes du Gange et des Saintes Rivières chez les Indous . -Quelles étaient les immolations en l'honneur de la déesse Ganga? -Effroyables sacrifices à Poury : le char meurtrier de Vichnou . - Fêtes militaires du Goujerate. -Description desfêtes du Labourage et des Lanternes en Chine : cérémonies bizarres.-Le lièvre lunaire. -Solennités sacrées dans les familles annamites ou chinoises ; bonnet viril, épingle au chignon ...-Lekia-pouet les autels domestiques .-Description des charisties : comment les âmes des aïeux y sont réputées présentes . - Fête du chameau chez les Persans . - Fêtes sauvages des anciens Mexicains : le dieu Vitzliputzli, offrandes de coeurs d'enfants. - Le jour des Purifications au Pérou, etc
CHAPITRE II
FÊTES POPULAIRES DEPUIS L'ÈRE CHRÉTIENNE.
Le jour de l'an et ses vicissitudes : années de treize mois, de neuf mois ; journées de quarante-huit heures.. .-Origine des étrennes :la déesse Strénia.-Décret au sujet des étrennes, -Le jour de l'an en Indo-Chine, chez les Annamites, au Japon, dans le Turkestan, en Perse, chez les Musulmans. . . -La fête de l'âne au moyen âge.-Fête de sainte Geneviève en 4793 .-L'épiphanie, le gâteau des rois et la fève : recherches historiques et inédites . -La -part du bon Dieu » et celle de la Vierge. - La fève et Louis XIV. -Arrêts du Parlement sur le gâteau des Rois . Le Carnaval et ses origines . - Mardi-Gras ou Carême-Prenant : le mannequin de paille.-Cortège du boeuf violonné sous Charles VII.-Le carnaval à Rome et en Bosnie. . . -Pénitences publiques du Mercredi des cendres . -La Mi-Carême et les blanchisseuses. -Les Rameaux au moyen âge : libération de prisonniers. -Les pois chiches et le jour des Rameaux en Provence. -Semaine sainte à Séville flagellation de pénitents sous Charles III. -Papes et Rois au Jeudi saint : le lavement de pieds.-Le Vendredi saint et la cérémonie des écrouelles .-Le Samedi saint à la Nouvelle-Grenade.
CHAPITRE III
FÊTES POPULAIRES DEPUIS L'ÈRE CHRÉTIENNE
La Pâque et les Pâques : l'herbe amère et l'agneau pascal. -Pâques au moyen âge. - Historique des oeufs de Pâques : la quête des oeufs. - Pyramides d'oeufs chez Louis XIV.-Les Pâques russes :l'agneau de beurre.-Le lundi de Pâques chez les jeunes Hongrois; le baquet d'eau.-Origine (les poissons d'avril : mystifications historiques.-Les arbres de mai et les corporations.-Quand était-il interdit de battre sa femme? La chevauchée sur l'âne, coutume de Luxeuil .-Les processions de la Fête-Dieu en 47J2 : rapport officiel. -Relation de la fête de l'Être-Suprême. -Fêtes des rosières; le chapeau de roses.-Les solennités du feu de la Saint-Jean : branches de noyer et gousses d'ail. -Fournisseur ordinaire des chats pour le feu de la Saint-Jean .-La croix de plantes médicinales, ou herbes de la Saint-Jean. -Fêtes au Châtelet (le Paris : les paranymphes de septembre ; les confitures des bacheliers. -Mystères et farces (lu royaume de la Basoche . Le jour des morts à Rome ; le couvent (les Capucini . -La Saint-Nicolas en Hongrie.
CHAPITRE IV
USAGES POPULAIRES AU JOUR DE NOEL.
Réjouissances de la Noël dans nos anciennes provinces ; l'agnelet sauveur du troupeau; bénédiction enfantine au réveillon. . . -Représentation du mystère de la Nativité à Rouen :description.-Noël en Belgique et en Espagne.-Le Christmas anglais et les glee. -Coutumes suédoises et norvégiennes au jour de Noël : le repas des oiseaux . . . -Cadeaux symboliques de la Noël en Russie . -Le Christ kind allemand et Nicolas-le-Velu, terreur des enfants. -Procession du saucisson en Allemagne au XVIe siècle; une fête à Koenigsberg. -Les enfants prédicateurs à Rome. -Historique de la Bûche de Noël .-Curieuse signification légale du « briborion . . -Noëls populaires des anciennes provinces .- Caroles et noëls farcis exemples divers . -Étrangetés (les réjouissances au jour des Saints-Innocents : protestation de Gerson.- Arrêts du Parlement sur la fête des Fous
CHAPITRE V
COUTUMES RELATIVES AU DIMANCHE ET AUX FÊTES BALLADOIRES .
Le repos du septième jour, d'après les anciennes Annales de la Chine. -Le nombre sept dans l'histoire. -Le chabbâth (sabbat) des Hébreux : à quelle distance pouvait s'étendre la promenade?-Les trente-neuf règles du sabbat. -Le dimanche et les premiers empereurs chrétiens . - Législation des oeuvres serviles : confiscation de chevaux ou e du boeuf de droite a danse et les bateleurs du dimanche .Les barbiers et « le jour du Seigneur » .-Diverses hérésies relatives au dimanche Aériens et Sabbataires. . . ; le jeûne du dimanche . -Le décadi républicain et ses vicissitudes : bizarres décisions de Cassation . -Les réjouissances des décadis . Une remarque de 11 I. J. Simon. --Le dimanche au XIXe siècle; les forçats et les règlements des pénitenciers .-Le repos des fonctionnaires et le repos des « travailleurs .. -Les fêtes balladoires au moyen âge : réjouissances extravagantes et arrêts de Parlements . - Promenade grotesque et procès facétieux, d'après les documents judiciaires.
LIVRE QUATRIÈME
CHAPITRE PREMIER
LE CULTE DES ANCÊTRES DEPUIS LACE PRÉHISTORIQUE .
Sentiment universel des peuples et des législations sur l'amour filial et l'amour paternel comparés. - Le sauvage considéré comme fils et comme père . - La piété filiale apparaît-elle aux âges préhistoriques? ce que révèle l'anthropologie . -Les sépultures de l'âge paléolithique : attitude des morts et modes divers d'inhumation.-Rites funéraires de l'âge (le pierre :incinération et inhumation .-Squelettes peints en rouge : signification probable ; habitudes analogues chez les Batékés . Premiers monuments en l'honneur des morts. -La trépanation des crânes préhistoriques : signification.-Culte des morts en Égypte : les entrailles et le coeur. Détails sur les procédés de momification et sur les rituels funéraires. - De la condition des âmes dans l'Amenthi : paroles de justification et jugement. -Le sentiment filial chez les Hébreux. -Le deuil chez les Grecs : cheveux rasés, crinières coupées, joueurs de flûte.. . -Enfants et parents d'après Platon . -Les ancêtres adorés chez les Romains : règles du culte du Foyer . - Description des funérailles d'après les coutumes et les lois . -Associations funéraires pour perpétuer le culte. -Banquets joyeux en l'honneur des morts.-Théorie des anciens, relative au « dernier souffle.
CHAPITRE II
PIÉTÉ FILIALE ET RITES FUNÉRAIRES (EUROPE ET ASIE).
Particularités (lu deuil et de la crémation en France .-Les funérailles â bord.-Le sentiment filial dans les lois anglaises, au pays de Galles, en Irlande ; le Senchus Mor.- Usages bizarres des vieux Norvégiens . - L'autorité maternelle dans les codes autrichiens et russes .-Des déchéances judiciaires de l'autorité paternelle -Les arbres-cercueils dans l'ancienne Saxe . - Cérémonial funéraire chez les mahométans; deuil vert ou rouge. - Le deuil des fils en Chine; le bâton des pleurs ; la pièce du fardeau de la douleur. . . ; pieuses chinoiseries. - Le bonnet viril et le jeune Chinois . -Cercueil offert en cadeau. -Description d'un cortège funèbre au Céleste Empire.-Comment les indigènes de la Cochinchine honorentleurs parents.-Privilèges accordés au bon fils par le Code annamite .-Enfants et parents siamois: cérémonie du toupet rasé. -Fêtes mortuaires à Siam :courses, théâtres, feux d'artifice. . . -Catafalque à dos d'éléphant en Birmanie ; embaumement au miel.-Rites funéraires des tribus Andamaniennes; colliers d'ossements, danse des pleurs ...-Noyades pieuses en Hindoustan.-Chiens sépulcraux desrégions Caspiennes. -Singulier tarif du bonheur céleste pour les Hindous. Culte filial au Japon ; les chats et la veillée des morts.
CHAPITRE III
PIÉTÉ FILIALE ET RITES FUNÉRAIRES (AFRIQUE, AMÉRIQUE, OCÉANIE) .
Procédés envers les parents moribonds en Sénégambie. - Collection de linceuls des Congolais. -Usages funéraires du Gabon : croyances superstitieuses. -A-t-il existé des sauvages mangeant leurs parents? Massagètes, Callatiens et tribus du Caucase. -Les prêtres d'Ifa et les morts en Guinée ; le sacrifice du • babalawo et l'offrande d'une poule « adie irana . . -Le Génie « abiku » et les maladies conjurées. - Culte des morts en Cafrerie. -Offrandes aux ombres paternelles dans le zanguebar : le « mzimu » ; les statuettes sépulcrales . -L'autorité du chef de famille à Wo-pokomo. -Effets de la malédiction paternelle à Madagascar . -Procédés d'inhumation citez les Africains. -Cadavres fumés par les anciens Américains. -Grottes sépulcrales des Incas .-La crémation en Amérique : le suaire d'amiante. -La -mise en mer -des défunts en Océanie : étude sur les canots mortuaires. -Funérailles dans les arbres chez les Polynésiens . -Un enterrement à la Nouvelle-Calédonie.-Mutilations par piété filiale à la Nouvelle-Zélande .-Le deuil en Australie; le linceul de kangourou .-APPENDICE. Le culte des ancêtres et la théorie de l'homme-singe : étude critique sur le transformisme.
LIVRE CINQUIÈME
CHAPITRE PREMIER
COUP D'OEIL HISTORIQUE SUR L'HOMICIDE ET LE MEURTRE .
La vengeance aux premiers âges.-Modalités de la loi du talion .-L'homicide en Grèce : la loi de Rhadamante. -Maléfices mortels des Romains . -Le prix du sang chez les Barbares : curieuses compositions de la loi salique . -Tarif des blessures citez divers peuples . - La première loi contre le meurtre . -Ce que valait la vie chez les Goths et dans la législation grusinienne (Russie). -L'image de la Vierge et le droit prétendu de vengeance. - Anciennes coutumes de l'Irlande en cas de meurtre : lettre de saint Patrice. -L'homicide et les blessures devant les juridictions d'Église . -Quels étaient les droits des évêques sur les clercs? Analyse des pénalités ecclésiastiques : excommunication, peines publiques, pèlerinages, jeûnes. .. Description du cérémonial de l'anathème. - Des différentes classes de pénitents.-Pouvait-os excommunier pour des motifs humains?- Ce qu'il faut entendre par l'excommunication des animaux : textes et « sentences de mort » . -Le droit d'asile et l'homicide . -La fiction du temple ambulant et les coupables.
CHAPITRE II
SUICIDE ET PARRICIDE ; DOCUMENTS CHINOIS SUR L'INFANTICIDE.
Les religions et le suicide.-Influence du panthéisme et de la métempsycose sur les suicides collectifs : Inde, Japon . .. -Le suicide par vengeance es Chine. Différence entre le trépas volontaire chez les Hébreux, les Grecs et les Romains . -La mort des vieilles femmes chez les Goths ; le rocher des aïeux chez les Wisigoths. -Opinion des Conciles et des Pères sur le suicide. - Curieux textes de la loi salique au sujet des pendus .-Procès aux cadavres des suicidés . - La complicité du suicide est-elle punissable? épisodes judiciaires . -Les clubs du suicide sous la première République . -Réfutation du prétendu droit de mourir . -La mort volontaire d'après les statistiques récentes : influence de l'âge, du sexe et de la profession . - Célibataires et hommes mariés; genres de mort préférés. -Le parricide chez les Hébreux. - Singulière pénalité de la loi des XII tables . -Comment os châtiait es France les parricides avant 4791 . -Cérémonial actuel de l'exécution des parricides. - Effroyable supplice du Kiao es Chine. -Lois et livres chinois sur l'infanticide. -Édits sur la noyade des filles . -Relation sur la veste des enfants chinois. -Témoignage du colonel Telien-ki-Tong .-Une enquête sur l'infanticide à Canton.
CHAPITRE III
SUPPLICES CAPITAUX CHEZ LES DIVERS PEUPLES .
Nécessité sociale de la répression des crimes. -Châtiments des anciens Égyptiens: l'istilham et le châmgàt . -La lapidation des Hébreux : qui jetait la première pierre? - La décollation, la scie, la noyade, l'écrasement, la flagellation,le supplice de la croix .-Singulières pénalités usitées chez les Perses .-Chez les Grecs : poison, barathre. . . -Strangulation à Rome, hache, précipitation, gémonies, interdiction de l'eau et du feu. - Peine de mort chez les barbares. -Morts « vilaines et ignobles » au moyen âge, et mort de gentilshommes . Signification féodale des piloris.-Sentences contre « les hommes de paille » . -Modes d'exécution de l'époque moderne : la Convention et la guillotine deSchmitt. -La hache et l'épée es Allemagne. -La garrotte en Espagne . -La peine de l'ergastole chez les Italiens . -La pendaison en Angleterre ; le moulin de discipliné. -Électrocution, gazocution et lynchage es Amérique . - Le condamné-bourreau au Bénin . -Le broiement ou tahrys au pays du Nil, et le pal des Persans. -Les supplices au Tonkin. -Une exécution capitale à Pékin compte rendu d'une audience. -Physionomie typique des criminels, d'après la science . Criminalité comparée de l'homme et de la femme
CHAPITRE IV
L'HOMICIDE A LA GUERRE.
Description des premières armes .-L'homme préhistorique et les haches de pierre . -Rapport entre le génie des peuples et leurs procédés belliqueux . -Comment l'artillerie est antérieure à la fabrication de la poudre .-Les premières bouchesà feu à la guerre . -Inventions et procédés de destruction ; éléphants armés, chars, feu grec ou grégeois. -Talismans de bataille et épées enchantées ; formules dites cabalistiques + pour être invulnérable .. -Lois de Moise sur la guerre .Organisation des armées en Égypte, en Grèce, à Rome : tirage au sort, durée duservice, punitions. . . -Les poltrons chez les Germains et les Romains .-Comment combattaient les Gaulois . - De la condition des soldats sous Charlemagne . -L'ost et la chevauchée dans les Établissements de Saint-Louis. -Un appel aux armessous la Féodalité ; chevaliers et « lances fournies ». -Chant guerrier du batailleur -Les rois, les soldés et les armées permanentes . -Instruments de destruction dans les guerres modernes : quels sont ceux interdits? - Bombardement, blessés otages. . .-Sectes interdisant de porter les armes.-La guerre est-elle un mal nécessaire .
CHAPITRE V
SACRIFICES HUMAINS; SUTTIES DES VEUVES INDIENNES, ÉCHANGE DU SANG.
Sacrifices propitiatoires chez les Égyptiens, les Phéniciens, les Perses, les Hellènes . . .-Rôle des victimes expiatoires dans les Thargélies attiques . -Animaux, poupées et mannequins, remplaçant les holocaustes humains : les Argei. -Culte des divinités sanguinaires .-Jeux meurtriers des gladiateurs.-Origine et explications des hécatombes humaines, jadis et aujourd'hui .-Rites sanglants chez les anciens Mexicains. -Les égorgements d'enfants . - Relation détaillée des Grandes Coutumes au Dahomey :immolations et tortures.-Le jeu abominable des corbeilles . -Le rocher fatal au royaume de Bénin . -Description de rites propitiatoires au Congo, en Guinée . . . -Les féticheurs et le coeur humain . -Le bûcher des veuves indiennes ousuttee.-Mort des quarante-sept veuves de Marava .-Histoire de la femme du rajah de Brahmapour . -Cérémonial de l'échange du sang au pays noir à lettres de M. Dunod, du duc d'Uzès... - Du rôle du sang dans les initiations et les traités.-Vertu attribuée aux breuvages de sang
CHAPITRE VI
ANTHROPOPHAGES D'AUTREFOIS ET CANNIBALES MODERNES .
Les premiers hommes étaient-ils anthropophages? étude d'après les découvertes préhistoriques. -L'anthropophagie est-elle causée par la faim? -Les grands singes ne sont pas carnivores : une remarque à ce sujet . -Le cannibalisme chez les Hurons, les Caraïbes, les Malais, les Iroquois, les Bazoutos, les Boschimans, les Vitiens, les Niams-Niams. .. -Abattoirs et marchés de membres humains.-Histoire de la mission Hodister- Le cannibalisme dans l'ancienne Chine. -opinion (les Peaux-Rouges sur la chair humaine . -Actes de cannibalisme par (les Européens affamés. -Les forfaits de Kra-nda (OEil-de-lièvre) . -Le mangeur d'hommes au Fort-Providence. -Moeurs sanguinaires des Mombouttous. -Enfants grillés pour la table royale . - Mounza, roi des anthropophages.-Aliment de cervelle humaine chez les Canaques .-Les anthropophages du Haut Cavally et du Congo. Sauvagerie (les femmes N'asakaras et des Boudjos, d'après la mission Marchand . -Le cannibalisme jugé par les missionnaires
LIVRE SIXIÈME
CHAPITRE PREMIER
L'INTEMPÉRANCE, L'IVROGNERIE, LA GOURMANDISE. - LES TRIOMPHES DES VERTUS CONTRAIRES .
Préceptes de l'Ecclésiaste sur la tempérance. -La gourmandise chez les païens.Les sept cuisiniers fameux d'après Athénée, leurs spécialités .-Comment les anciens portaient des toasts : philotésie et chansons • obliques . . -Détails sur le brouet des Grecs, et la table des Romains . -Cicéron et la bonne chère. -Opinion d'Horace et de Sénèque.-Folles prodigalités des empereurs romains .-Ce qu'était le agarum » des gourmets. -La gourmandise en Chine, au Japon...-L'ivresse dans l'antiquité.- L'alcoolisme moderne en Europe :faits remarquables.-Les boissons enivrantes actuelles chez les divers peuples . - Histoire du jeûne et (le l'abstinence depuis les Hébreux. - Recherches sur les agapes des premiers chrétiens.-Durée du jeûne d'après les anciens canons .-De la collation et des règlements concernant l'abstinence. - Édits relatifs à la vente de chair en temps prohibé . -Ce qu'on entendait par • lard de carême .. -Projet de carême laïc sous la première République.-Modalités du jeûne des schismatiques russes .-Description du ramadan : curieux textes des prescriptions musulmanes. -Jeûne légal chez les anciens irlandais . -Abstinences héroïques des saints. -Ascétisme et mortifications extraordinaires
CHAPITRE II v LE GOÛT DÛ THÉÂTRE ET DE LA DANSE DANS L'HUMANITÉ. LE ROMAN MODERNE.
Les transformations du théâtre dans l'histoire. - Recherches sur les origines religieuses de l'art théâtral. - Détails sur les représentations chez les Grecs et les Romains : le thumélê et la liturgie théâtrale.-Pourquoi on baissait la toile pour commencer la pièce. - Marionnettes sacrées ; syringe, sifflet, décors, trucs et masques, rôles de femmes. . . -De l'emploi des condamnés à mort dans les drames . -Particularités sur le théâtre au Japon, en Chine, dans l'Inde, en Turquie, en Perse, etc.... d'après des documents originaux .-Coup d'ail sur le théâtre contemporain : ce qui plaît surtout à la scène .-Pourquoi les pièces sont rarement morales. . . -La danse au point de vue historique et philosophique . -Pantomimes pieuses des Égyptiens. - Textes de l'Écriture Sainte sur la danse chez les Hébreux . -Choeurs cycliques des Pélasges ; chorodies, crembales. -Danses comiques en Grèce : la grue, le vautour, la chouette, le hibou . -De l'usage du scabellum pour marquer la mesure.-Danses pieuses des premiers chrétiens.- Droit féodal . (le ménestrander » ; confrérie des Maîtres à danser. - Danse macabre. -La mimique des non-civilisés : danses dîtes du phoque, du gorille, (lu kangourou, (le l'ours.. .- Danses sacrées ou guerrières. - La vie réelle et le roman :étude critique, etc.
CHAPITRE III
HISTOIRE ANECDOTIQUE DU LUXE.
Le luxe aux âges préhistoriques. -Les parures chez les Égyptiens, les Hébreux. . .Les banquets publics en Grèce . - Ingénieuse loi des Locriens sur le faste. -Le luxe chez les Romains : la journée d'une riche patricienne . -Curiosités des lois somptuaires en France . - Coutumes singulières du comté d'Eu . -Ordonnances sur le nombre de plats permis. -Règlements relatifs aux costumes et aux chapeaux. -Ordonnances sur les jarretières, les boutons d'habits . -Arrêts du Parlement sur les robes d'indienne. -Les crinolines il y a vingt-deux siècles . -Édits royaux et Règlements concernant la largeur des jupes . - Traité d'un théologien contre les paniers . - Édits sur les masques et les loups. -Législation relative aux coiffures : les contrôleurs de perruques ; le perruquier Binette. . . - Explication de diverses modes à la rhinocéros.. ., à la Caisse d'Escompte. . ., à l'innocence reconnue ... •-Origine historique des guimpes, fraises perruques, mules. . . - Noms divers désignant des élégants et des fats . -Notions bizarres sur la beauté humaine.-Déformations du visage par les sauvages : leurs procédés pour s'embellir . -Étude sur le luxe et ses conséquences sociales .


Commentaires (0)

Il n'y a aucun avis sur ce produit.
Donnez votre avis
BadExcellent
Facebook commentaire

S'abonner aux NEWSLETTERS

Recevoir tous les quinze jours, notre liste de nouveaux TITRES d'ouvrages, d'affiches, gravures, manuscrits, photos... sur la Seine-et-Marne et autres thèmes divers, sous forme de fichier PDF, à consulter en détail, avec lien direct vers l'ouvrage sur le site 77livres.fr...
facebookgoogletwitter