Histoire des CROYANCES, Tome 3 superstitions, moeurs, usages Référence : 30120Histoire des CROYANCES, Tome 3 superstitions, moeurs, usageset Coutumes selon le pl.. Product #: 30120 based on 0 reviews Regular price: $24.00 $24.00 En stock
Code produit: 30120
Disponibilité: En stock
Poids: 820.00g
Dimensions: 0.00mm x 160.00mm x 230.00mm

€24.00

Description

Référence : 30120

NICOLAY Fernand - et Coutumes selon le plan du décalogue - Tome 3

vers 1900, format : 160x230, 465 pages, sans ill. br.

Deuxième édition
TABLE DES MATIÈRES
LIVRE SEPTIÈME
CHAPITRE PREMIER
EMBLÈMES ET SYMBOLES DE LA PROPRIÉTÉ CHEZ LES ANCIENS
L'aliénation des biens chez les Hébreux : rôle de la sandale dans les contrats . Emploi de la baguette dans les pactes romains. -La taille ou - menue branche, preuve légale.-La lance, la couronne, la balance, la motte de terre, le poil desanimaux, et la propriété romaine . -Histoire juridique de la main : ses diverses .-Propriété des esclaves : marques et colliers gravés. -.L'emploi de la poignée de terre dans la loi salique ; la chrenechrunda . - Attribution par le bout de chaume chez les Francs. -Symboles d'aliénation féodale : gerbe, rameau, touffe de gazon, olives, grappe de raisin, baguette . . . -Ce que c'était que rompre la paille d'après Pasquier. - Modes conventionnels d'investiture : bannière, anneau, crosse, corde des cloches . . .-Le droit de girouette.-Le coq du manoir dans les Établissements de saint Louis . -Sortilège de la main de pendu et les propriétaires. -Bizarres procédés d'attribution : le vol du chapon, le son du cor, l'ouïe de la . . . - Transmission en Allemagne par nouveau feu. -Le chapeau, le bonnet, le casque dans les rites juridiques . Acquisition aux Indes par la gorgée d'eau
CHAPITRE II
IMPOTS BIZARRES, REDEVANCES ET CORVÉES SINGULIÈRES
Redevances en fumée : explication juridique . - Roitelet charrié par quatre boeufs. Les trois neufs de redevance (Cartulaire de Saint-Magloire) . -Poules de cou, poules de fumée, coqs rouges,. . . pour prestations féodales. -Les quarante-neuf chapons de Neuilly-sur-Marne. -Chanoines de Sainte-Geneviève débiteurs de six oies. Plat de neige, danses, quilles, poivre ... -Porteurs de sel; croque-morts privilégiés (hannouars).-Charrette de piment des moines d'Issy en 4261.-Redevances en repas du prieur de Saint-Éloi .-Le « régal des chantres Notre-Dame » par les religieuses de Sainte-Geneviève; leur libération .-La tète de porc et le bourreau à la Saint-Vincent .-Capitulaire de prestation du clergé en cas de visite pastorale.Gants, paraguante, petits pâtés . .. -Origine et description des corvées seigneuriales.-Vrai sens du « corvéable à merci » d'après les Arrêts .- Prestations personnelles des cultivateurs, maçons et guetteurs . .. ; charrois et bêtes de somme . Corvées royales et voies publiques d'après l'Instruction de 1738 . -L'Assemblée Constituante et la corvée féodale. - La journée d'un contribuable actuel.
CHAPITRE III
FAITS MÉMORABLES DE L'HISTOIRE DE LA PROPRIÉTÉ
De la propriété des momies en Égypte ; en quel cas on les donnait en gage .-Condition des terres en Israël d'après la loi du Jubilé. - Les domaines grecs d'après les inscriptions lapidaires . -Épisodes relatifs à la contrainte par corps en Grèce. -Loi romaine autorisant à couper le débiteur en morceaux . -Propriété féodalehistorique des fiefs . - Fondations de cuisinier, de bouffon, de bourreau.. . constituées en fiefs. - De la propriété des privilèges. -Les héritages sous la Révolution et le droit d'aînesse. -Mirabeau et les biens ecclésiastiques. Les biens des émigrés.-La propriété des Juifs depuis l'ère chrétienne :causes de leur richesse. -Rapports entre la Papauté, le pouvoir royal et les Juifs . Présomption originale de propriété d'après le Talmud . -Cruautés des anciennes lois de Norvège, d'Italie et de Turquie à l'égard des insolvables . La mesure d'un berceau dans les Coutumiers allemands. -Organisation de la propriété en Russie ; le mir ; l'izba et l'ousadba . - Coutumes arabes concernant les maisons . -Les n coqs indicateurs » et les larcins au Dahomey . -Les débiteurs en Chine : la dotation des morts ou hong-hoa . -La propriété au Japon. -Fétiche protecteur des biens en Guinée.
CHAPITRE IV
HISTOIRE DES PETITS PROFITS POPULAIRES OU FÉODAUX
Appellations vulgaires de l'argent :quibus, trèfle, saint-frusquin, braise. . .-Origines du pourboire. -Ce qu'on entendait par, vin de valet, vin du marché, vin de messager, vin de l'étrier, vin de clerc, vin de bourgeois, vin d'host . . . - Le vin d'appointement en Russie ; le rôle du staroste. -Les épices des plaideurs d'autrefois; dragées et friandises aux juges.-Ordonnance de saint Louis sur les cinqsols d'épices aux magistrats. -Consignation des dragées et confitures au greffe ; arrêt de réglementation de 1437 . - Loi interdisant le don des épices en 1790 . -Les pots-de-vin, profit masculin . -Les » épingles 77, profit féminin . -Les épingles et le vin de Bourgogne . -Origines du denier à Dieu : le denier et le Parlement. -Mesure » rase », et tour du bâton : étymologie d'après Borel. -Profits féodaux chienage, pulvérage, bouteillage, banalité, péage . . . - Parallèle entre les impôts féodaux et les charges actuelles .-Le glanage et le droit des pauvres.- Souvenir de la loi mosaïque : la gerbe oubliée, l'olivier secoué. -Le droit au glanage et le pape Benoît XIV . - Décrets pontificaux sur les champs d'Église . -« Graisser la patte » , définition par Quitard. -Le droit de graisse (suile) au profit des église sédit de Clotaire Ier - «Tirer une carotte» « Faire danser l'anse du panier » recherches étymologiques.
CHAPITRE V
CURIOSITÉS HISTORIQUES ET JUDICIAIRES SUR LE VOL
Le vol chez les Chinois il y a deux mille ans . -Comment la loi punissait les Princes voleurs.-Le droit hindou et le vol.-Ce qu'on permet au voyageur pauvre de prendre. -Pied de chien et voleurs. -Sanctions édictées contre qui dévalisait des femmes ou des Brahmanes. -Larcins expiés par l'absorption des cinq produits de la vache . -Croyances hindoues quant aux ongles des voleurs . -Quel est le sort réservé au voleur de pain? -Le vol chez les Égyptiens. -Enquête judiciaire dans un cas de vol, quatorze cents ans avant notre ère . - Ville destinée aux voleurs, d'après Diodore de Sicile . -Le vol chez les Hébreux ; peines en cas de vol d'un être humain. -Comment payait le voleur insolvable. -Sacrifice expiatoire imposé au coupable. - Le vol des choses sacrées . -Le dieu des voleurs chez les Grecs. - Le vol des génisses d'Apollon. -Récits d'Homère sur les dieux voleurs. - Opinion de Platon. -Illustres pillards et larcins tolérés.-Les voleurs honorés d'après Isocrate. -Dracon, Démosthène et la législation sur le vol. Châtiments des voleurs d'habits. -Le collège des Onze à Athènes, et les malfaiteurs . -Le vol chez les Romains : la loi des XII Tables. - Comment le vol faisait tomber en esclavage. -Celui qui vendait des esclaves était-il garant de leur probité? Gravité du vol commis dans les bains . - Du sort des voleurs sacrilèges. APPENDICE.-Vol par falsification.
LIVRE HUITIÈME
CHAPITRE PREMIER
PARTICULARITÉS SUR LES TÉMOIGNAGES ET LE PARJURE. L'AVEU ET LA TORTURE
Châtiments des faux témoins. -Témoins dits matériels. - Description des modes de preuves admis dans les premières sociétés . - Une audience à l'Aréopage. Cérémonial de « l'oreille tirée « chez les Romains . -La dénonciation et les juridictions d'Église ; origines du Ministère public. -Les poursuites d'office et les nobles. -Comment on témoignait devant les tribunaux ecclésiastiques . -Texte de passeport pour les pèlerins .-La clameur de haro, et l'appel à cor et à cris . -Les animaux cités en justice : procédure et explications . - Vin de témoignage, et accord « par libation » . - Détails sur l'aveu forcé et la torture : description des instruments de géhenne. -Un document sur l'Inquisition .-Comment s'infligeait a la question «. - Textes sur « les moyens secrets de défier la torture - Cédules dites préservatrices de la douleur . - Incantation des patients « au lait dulcifiant de la vierge ». .. - La délation en 4793. - La pierre « des mauvaises langues v, en Flandre et en Allemagne. - Le dénonciateur dans l'ancienne Suède, perquisition,«en chemise » . -Secret professionnel des avocats et des médecins . - Témoignage des confesseurs en justice : épisodes. - Comment se confessent les schismatiques grecs. - Aveu judiciaire, et aveux mensongers.
CHAPITRE II
LES « JUGEMENTS DE DIEU » ; CURIEUSES ORDALIES ENCORE EN USAGE
Recherches sur l'antiquité des ordalies .-Comment expliquer la cruauté des épreuves judiciaires . -Insuffisance de l'amende et du serment. -Procédure des barbares en matière criminelle . -Purgation légale des accusés . -Justification par feu, gantelet ou barre de fer, et par eau chaude ou eau froide . -Description d'épreuves pour prétendus sortilèges.-Étude critique sur les supercheries des sorciers. -Opinion d'Albert le Grand . - Serment de « loyale épreuve » . -Le jugement par la croix. -Démonstration par la croix de saule en Allemagne : la voix du sort. -En quoi consistait jadis l'épreuve du cercueil? - Justification au moyen des aliments : le fromage maudit, la bouchée de pain d'orge . . . -Le « corsned » et le meurtrier Godwin. -Le concile d'Auxerre et les oracles par le pain.-Jugements dits « de l'Eucharistie ..-Épreuves judiciaires contemporaines par le poison au Gabon et le bonnet fétiche en Guinée ; par le chat sauvage chez les Mombouttous et la sagaie ardente au Dahomey. - Procédés de disculpation aux Indes : les serpents.-Solution des procès au Cambodge, par le plongeon, les huit papiers, la boule de riz.
CHAPITRE III
DE LA PREUVE PAR LE COMBAT JUDICIAIRE OU DUEL
Le duel, second mode de prétendu « témoignage divin » ; ses origines. -Privilège seigneurial de serment par délégation : ses conséquences .-La noblesse et les combats judiciaires : les cent douze cartels de Sainte-Croix. - Combats féminins ; dame de Teliis, marquise de Polignac . .. -Ce qu'étaient les gages de bataille et le gant jeté.-Description. d'un combat et d'un pas d'armes .-Origine féodale du point d'honneur.-Parallèle entre les duellistes et les tournoyeurs .-Le privilège de l'épée et les gens « ignobles ».-Dans quels cas l'avocat devait soutenir ses dires, armes à la main.-Édits contre les combats singuliers .-Le dernier duel judiciaire en France.-Cartels royaux.-Caractère légal du combat décisoire; son usage dans les procès civils d'autrefois : nombreux exemples. - Quel fut le rôle du clergé dans l'épreuve par le duel. -Protestations des Papes Étienne V, Innocent II, Adrien IV, Célestin III, Innocent III . . . -Texte du concile de Trente sur les duellistes.
LIVRE NEUVIÈME
CHAPITRE PREMIER
COUTUMES ET CÉRÉMONIES DU MARIAGE DEPUIS LES PREMIERS AGES
Le mariage en Égypte :curieuses formules de contrats.-Quelle était la capacité légale de l'Égyptienne. -La peine du nez coupé.- Les épouses assyriennes, il y a vingt-cinq siècles : récentes découvertes . -La femme babylonienne : les olives de terre cuite.-La dot des filles laides.-Le mariage dans le droit mosaïque td'après les rabbins : quels sont les soins domestiques exigés . -Les dix femmes de David Cohen et la loi talmudique. -L'épouse persane depuis Zoroastre : ce qu'on entend par « bail matrimonial ».-Du sort de la femme dans l'Hellade : sa vie au foyer.- La dot à l'époque homérique; opinion de Platon. -Textes divers de contrats de mariage grecs. -Détails d'un repas de noce en Grèce ; l'épithalame. -De la répudiation du gendre par le beau-père . -Quels étaient les Grecs astreints au célibat.-Description des cérémonies du mariage à Rome : toilette, cadeaux, festins, sacrifices, cortège, chant nuptial .. .-Fonction des parasymphes et du « Camille » . -Les poupées de l'épouse et les jouets de l'époux. -Que signifiait la formule I. L. H. -Privilèges d'après le nombre d'enfants .- Répudiation et divorce romains
CHAPITRE II
FIANÇAILLES -ANNEAU DE MARIAGE -CHARIVARIS. -COUTUMES
MATRIMONIALES DE NOS ANCIENNES PROVINCES
Historique desfiançailles,leur origine et leur forme.-Le contrat de «fiance ». Usages bizarres-de l'ancienne France à l'occasion des fiançailles : poupées d'étoupe, balai, tablier, mouchoir. . . -L'anneau de mariage, sa signification symbolique et légale.-Pourquoi l'alliance se porte au quatrième doigt.-Insertion de l'anneau à trois doigts : rituel (le Paris en 1497. -La bague au cou des (lancées . -Du rôle de l'anneau dans les fiançailles mystiques.-Lescharivaris.-Statuts synodauxsur les « secondement mariés » et l'abus des « fricassées » . - Septième convoi interdit par le Parlement .-Le concile de Tours et les charivaris.-Le charidane dans les Charentes. -Les contre-charivaris . -Le padillaccio corse. - Coutumes matrimoniales de la Bretagne : les invitations à Paimboeuf ; le soulier de la fiancée à Bourbon-Vendée ; proverbes de l'ile de Batz . . . -Pour connaître son futur, en Poitou: ongles et chardons.-La jarretière de la mariée dans les faubourgs parisiens.-Coutumes d'Orly, d'Athis .. . en cas de mariage d'une dernière fille.-Te Deum sur le toit, en Champagne; la soupe de la mariée. - Les paquets d'épinglesdans la Meuse. - Jet de riz sur les époux au Creusot. - Rôle du seau de bois dans les mariages à Asco (Corse),etc.
CHAPITRE III
LE MARIAGE DANS LES PEUPLES MODERNES CIVILISÉS OU SAUVAGES
Particularités relatives au mariage en Belgique et en Angleterre . - Usages hollandais, norvégiens. . . - Lois danoises sur la femme battue. - Le futur époux en Finlande. - Condition de la femme d'origine germaine. - Formes du mariage chez lesschismatiques grecs. - Rîtes nuptiaux en Pologne, Hongrie, Bosnie. - Cérémonial des noces musulmanes.- Comment on se marie au Japon, en Tartarîe, en Chine .. . -Explication du - deuil des fiancés .. - Beaux-parents en Chine : le don du canard .-Le matriarcat au Cambodge. - La société conjugale en Hîndoustan, depuis les lois de Manou, etc. .. -Coutumes nuptiales du Nouveau Monde. - Les mariages en Océanie- l'iebaën en Nouvelle-Calédonie, et les mauvais époux . - L'extraordinaire couvade. - Parallèle entre les droits de la femme et la civilisation des peuples: où en est le mouvement féministe. - Le sort de l'épouse au continentafricain : Gabon, Hottentotie, Benin, Zanguebar . - Mariages par capture, par conquête, par achat : tarif des épouses chez les non-civilisés.
LIVRE DIXIÈME CHAPITRE PREMIER
PROCÉDÉS ET RUSES EN USAGE CHEZ LES VOLEURS DE PROFESSION
Convoitise du bien d'autrui. Chantage. - Vol à l'américaine, au poivrier, à la roulotte, au bonjour.. .-Cambrioleurs et carroubleurs. - Le vol à la carre, à l'amitié . - Escarpes, vanterniers, solliciteurs de zif, chloroformistes . .. -Pickpockets .Types de voleuses; béquilleuses et surfines .-Vol à l'esbrouffe.-Les auxiliaires de la police: coqueurs, tunneurs, moutons. -Vol par altération de monnaie.-Les banqueroutiers.- L'usure,,le prêt et le droit canon .-Agioteurs excommuniéspar le pape Alexandre III. -Répression du « péché o d'usure par les justicesroyales : détail des pénalités . - Le prêt gratuit, prescrit aux juifs par le Talmud . - Prêts entre Juifs et non Juifs. -Accapareurs d'après Aristote. -Les dardanarii à Rome.-Règlement de 1343 contre « les malicieuses convoitises de blé »-Le crime d'accaparement en 1793... -IV.Grecs et tricheurs :ruses et trucages. -Maisons de jeu et tripots. -Ce qu'on entend par amazones . -La passion dujeu et les anciennes Ordonnances. -Une criminalité moderne :la klôpémanie.
CHAPITRE II
BANDES ET ASSOCIATIONS DE VOLEURS : BRIGANDS, PIRATES, FLIBUSTIERS
Le brigandage à toutes les époques .-Bandes égyptiennes, il y a trente-trois siècles. -La loi de Manou et les détrousseurs . -Les 413 castes de voleurs dans l'Hindoustan. -Organisation des « grassatores » à Rome. -Les soudards du moyen âge. - Malandrins, tard-venus, francs-taupins, mauvais-garçons, mille-diables, retondeurs, francs-museaux, et écorcheurs . -Voleurs de grands chemins sous François Ier : le supplice de la roue .-Le bande des chauffeurs au XVIIIe siècle. -Association de malfaiteurs et contrebandiers . -Les bandes noires. Détrousseurs de chemins de fer en Amérique .-Maffiosi siciliens.- Le banditisme en Italie, en Espagne, en Turquie.-Ce qu'est au contraire la vendetta corse .Touaregs dévaliseurs de caravanes africaines. - Ravageurs et malandrins chinois -Organisation des brigands tonkinois .-Du sort réservé aux bandits par la loi cambodgienne. ..-II . La piraterie et le pillage dans les temps anciens : Phocéens et Étrusques.-Les Romains et les pirates carthaginois .-La Méditerranée infestée parles tribus barbaresques.-Saint Vincent de Paul en esclavage.-Les Riffains,écumeurs de mer. -Flibustiers et boucaniers. - Code . des Flibustiers : comment il réprimait le vol. -Les Corsaires : en quoi ils diffèrent des pirates. Prouesses des corsaires sous le premier Empire.
CHAPITRE III
LES NÉGRIERS ET LES RAZZIAS HUMAINES . -L'ESCLAVAGE JADIS ET AUJOURD'HUI
Importants documents sur la condition servile dans l'antiquité .-Parallèle entre l'esclave hébreu et l'esclave païen .-Les marchés « de corps » en Grèce.-Le chasseur d'hommes.-Comment a procédé le Christianisme à l'égard des affranchissements : objections et réponses. -Opinion d'Aristote, de Caton, de saint Paul, de saint Augustin, de Montesquieu. .. sur l'esclavage. -Comment Bossuet appréciait la traite des Noirs : explication. -Blasons octroyés par Louis XIV, et privilèges, par Louis XV, « aux trafiquants de pacotille humaine » . -Textes de concessions. -Les nègres et les colons français au XVIIe siècle.-Recherches sur le nombre et le prix des esclaves à toutes les époques. - Mercuriales d'esclaves d'après le Journal officiel de Tananarive . -Émigrants prétendus volontaires, et travail forcé . -La traite occulte et la race jaune. -La traite des Noirs jadis et aujourd'hui.-Appel aux non-civilisés pour devenir « du grand monde ». -Trafic continu dit d' « ébène vivant » -. Razzias et cargaisons de troupeaux humains en Afrique.


Commentaires (0)

Il n'y a aucun avis sur ce produit.
Donnez votre avis
BadExcellent
Facebook commentaire

S'abonner aux NEWSLETTERS

Recevoir tous les quinze jours, notre liste de nouveaux TITRES d'ouvrages, d'affiches, gravures, manuscrits, photos... sur la Seine-et-Marne et autres thèmes divers, sous forme de fichier PDF, à consulter en détail, avec lien direct vers l'ouvrage sur le site 77livres.fr...
facebookgoogletwitter