CHAMPAGNE de jadis Référence : 30096CHAMPAGNE de jadisPréface de André BEURYpar GROLEY Gabriel1962, format : 155x235mm,.. Product #: 30096 based on 0 reviews Regular price: $15.00 $15.00 En stock
Code produit: 30096
Disponibilité: En stock
Poids: 70.00g
Dimensions: 0.00mm x 155.00mm x 235.00mm

€15.00

Description

Référence : 30096

GROLEY Gabriel - Préface de André BEURY

1962, format : 155x235, 36 pages, 43 ill. br.

Illustré de nombreuses tenues et coiffes
"La Champagne n'a pas de folklore" telle était la réflexion qui nous était le plus souvent faite, lorsque notre groupe "Jeune Champagne" prit sa forme dédé dans les années 1948-1949.
Il semblait que les, réalisations de Geneviève Dévignes, les écrits de Louis Dumont, les enquêtes faites au début du siècle par Louis Morin, le travaux de Germaine Maillet et du Comité du Folklore Champenois de Châlons, n'aient pas réussi à convaincre le public aubois.
Combien de temps faut-il répéter les vérités pour être cru
Et pourtant... Un folklore solide se perpétue encore sous les yeux de nos contemporains: les Mais, les Roulées, la décoration florale des portes lors des mariages, toutes ces coutumes persistent et restent solides.
Le malheur veut que les deux éléments les plus remarqués du grand public, (le costume et la danse) aient disparu plus tôt que dans bien d'autres provinces, d'où cette opinion répandue il y a 10 ans, que nous n'avions jamais eu de folklore.
Il existait pourtant des exceptions. J'ai dansé dans des bals la "Pioche" aux Riceys, la "Soyotte" à Laubressel et à Estissac.
Notre folklore, il faut le dire et le proclamer est aussi riche, divers et intéressant que celui des autres provinces françaises. Je l'affirme sans chauvinisme de clocher.
En effet, peut-on sérieusement dire qu'en Bretagne, en Provence ou en Alsace, le costume traditionnel est encore porté normalement.
On peut le déplorer, mais le nivellement est général en cette matière.
Le costume champenois fut très divers et riche. Rien de commun par exemple entre la coiffe d'Ancerville, la "Béguinette" de Suippes, le "Toquat" de Troyes ou de Saint-Parres, la coiffe des vendangeuses du vignoble.
Tout cela présente une diversité aussi grande qu'en bien d'autres provinces citées plus souvent.

 

Commentaires (0)

Il n'y a aucun avis sur ce produit.
Donnez votre avis
BadExcellent
Facebook commentaire

S'abonner aux NEWSLETTERS

Recevoir tous les quinze jours, notre liste de nouveaux TITRES d'ouvrages, d'affiches, gravures, manuscrits, photos... sur la Seine-et-Marne et autres thèmes divers, sous forme de fichier PDF, à consulter en détail, avec lien direct vers l'ouvrage sur le site 77livres.fr...
facebookgoogletwitter