Résumé de l'histoire de FLANDRE et d'ARTOIS Référence : 30741Résumé de l'histoire de FLANDRE et d'ARTOISNord et Pas-de-Calais - Lys et Escautpar.. Product #: 30741 based on 0 reviews Regular price: $25.00 $25.00 En stock
Code produit: 30741
Disponibilité: En stock
Poids: 130.00g
Dimensions: 0.00mm x 90.00mm x 140.00mm

€25.00

Description

Référence : 30741

SCHEFFER Arnold - Résumé de l'histoire de FLANDRE et d'ARTOIS

Nord et Pas-de-Calais - Lys et Escaut

1825, format : 90x140, 284 pages, sans ill. broché

TABLE DES CHAPITRES.
CHAPITRE PREMIER.
Conquête de la Belgique par les Romains. — Invasion des Francs. — Création du comté de Flandre. — Charlemagne donne à ce pays de nouveaux habitans.
CHAPITRE II.
Histoire de la Flandre sous les comtes de la première maison, jusqu’au commencement des Croisades, 1095.
CHAPITRE III.
Première croisade. — Retour de Robert de la Palestine. — Baudouin Hapkin, dernier comte de la première maison. — Charles do Danemarck meurt assassiné, vengé par Louis le Gros, roi de France.
CHAPITRE IV.
Première révolte des Gantois; ils forcent le comte de leur accorder des privilèges considérables. — Quatrième croisade dirigée contre l’empire d’Orient. — Conquête de Constantinople. — Le comte de Flandre, empereur latin, prisonnier des Turcs. — Guerre des Blaumontins et des Ingrékins en Flandre. — Règne de la comtesse Jeanne et du comte Ferrant. — Nouveaux privilèges accordés aux villes.
CHAPITRE V.
Dépendance des comtes de Flandre des rois de France. — Importance croissante des communes. —
CHAPITRE VI.
Guerre entre le comte de Flandre et le roi de France. — Succès du dernier. - - Arbitrage du pape. — Renouvellement des hostilités. — Captivité du comte Guy et de ses fils. —• Révolte des Flamands contre l’administration française. — Bataille de Courtrai. — Paix définitive. — Règne de Robert de Béthune. — Cession des villes de Lille et de Douai. — 1297
CHAPITRE VII.
Règne de Louis de Crecy. — Rébellion des communes de Bruges et du Franc. — Captivité du comte à Bruges. — Guerre entre Gand et Bruges. —Traité d’Arques entre le comte et ses sujets. — Quatrième révolte de Bruges. — Philippe de Valois marche au secours du comte. — Bataille de Cassel et défaite des Flamands. — Révolte des Gantois. — Jacques d’Arlevelde s’empare de l’administration de Gaud, fait une alliance avec l’Angleterre. — Sa mort. — Combat entre les foulons et les tisserands de Gand. — Bataille de Crecy. — 1322 à 1346.
CHAPITRE VIII.
Règne de Louis de Male; son mariage avec Marguerite de Brabant malgré l’opposition des villes. — Hostilités entre les Flamands et les Français. — Siège de Calais. — Pacification de la Flandre. Mariage de Marguerite avec le due de Bourgogne. — Troubles de 1381. — Siège de Gand. — Défaite du comte et de la noblesse à Bruges. — Bataille de Rosebecque fatale aux communes. — Mort de Louis de Male.
CHAPITRE IX.
Règne de Philippe le Hardi, duc de Bourgogne ; il pacifie la Flandre. — Croisade malheureuse de son fils. —Troubles de France. — Règne de Jean-Sans-Peur ; il fait assassiner le duc d’Orléans. — Guerre contre les Liégeois — Bataille de Ilosbain. — Guerre des Armagnacs et des Bourguignons. —Traité d’Arras. Bataille d’Azincourt. — Traité de Ponceau. — Jean-Sans-Peur assassiné au pont de Montereau.
CHAPITRE X.
Règne de Philippe le Bon; d s’allie avec le roi d’Angleterre contre le dauphin. — Guerre contre la France. — La Pucelle d’Orléans prisonnière du duc, et livrée aux Anglais. — Traité d’Arras. — Alliance du duc avec Charles VII. — Siège de Calais.— Soulèvements de Bruges et de Gand. — Acquisition du Brabant, de la Hollande et du Hainaut. — Guerre contre Liège. — Le dauphin de France se réfugie auprès du duc. — Ligue du bien public. — Bataille de Montlhéry. — Mort de Philippe le Bon. — Règne de Charles le Téméraire. — Guerre contre Liège. — Acquisition de la Gueldre. — Guerre contre Louis XI, contre le duc de Lorraine, contre les Suisses. — Bataille de Granson et do Nancy. — Mort de Charles le Téméraire.
CHAPITRE XI.
Tentative de Louis XI sur l’héritage de Marie de Bourgogne. — Les Gantois s’emparent de sa personne et la marient à l’archiduc Maximilien. — Mort de la duchesse Marie. — Guerres des villes contre Maximilien. — Mariage de son fils avec l’héritière d’Espagne. — Règne de Philippe. Régence de Marguerite. — Règne de Charles V. —Guerres contre François Ier et contre les princes protestants. — Lutte de la ville de Gaud contre Charles V; elle veut s’allier avec la France; est obligée de se soumettre, et perd une partie de ses privilèges. — Prospérité commerciale des villes belges. — Abdication de Charles.
CHAPITRE XII.
Règne de Philippe II. — Guerre eu Picardie. — Mécontentement de Philippe contre les états - généraux. -— Son départ pour l’Espagne. — Régence de la duchesse de Parme. — Les états la forcent de renvoyer les soldats espagnols et le cardinal de Granvelle. — Commencement des troubles religieux. — Confédération des nobles; elle est dissoute. — Prêches publiques en Flandre. — Pillage des églises et des couverts. — Arrivée du duc d’Albe. — Etablissement du tribunal de sang. — Exécution des comtes d’Egmont et de Horn — Guerre religieuse. — Premiers succès dés Espagnols. — Don Louis de Requesens succède au duc d’Albe. — Anarchie en Belgique. — Don Juan, l’archiduc Mathias, le duc d’Anjou et le prince d’Orange se disputent l’autorité. — Pacification de Gand. — Les protestants ont la majorité dans cette ville. — Leur défaite définitive à Gand et en Belgique. — Destruction du commerce et de la liberté en Flandre.
CHAPITRE XIII.
Gouvernement d’Albert d’Autriche. — Bataille de Nieuport. — Siège d’Ostende. — Armistice de douze ans. — Recommencement de la guerre. — L’archiduc Albert et sa femme meurent sans laisser d’enfants. — Conspiration des nobles belges pour secouer le joug espagnol. — Louis XIII fait la conquête d’une partie de l’Artois et du Hainaut.
Paix de Munster. — Entreprises de Louis XIV contre la Belgique.—Guerre de la succession. — La France acquiert la Flandre française, l’Artois et une partie du Hainaut. — L’Autriche obtient les autres provinces de la Belgique. — Règne de Joseph II. — Ses tentatives pour rétablir le commerce extérieur des villes de la Flandre et du Brabant. — Il abandonne ses projets pour une somme de dix millions. — Ses projets de réformation réunissent contre lui les trois ordres de la Belgique.
· Révolte des Flamands. — Leurs premiers succès. — Van-der-Noot, Van Mersch, Van-Eupen, le duc d’Ursel à la tête des partis. — Le parti des privilèges a le dessus. — La populace pille les maisons des partisans des droits généraux. — Les Autrichiens rétablissent leur autorité. — Guerre contre la France. — Siège de Lille. — Conduite héroïque de ses habitants. — Conquête de la Belgique par les Français. — Ce pays est partagé en départements. — Guerre de 1814- — La Belgique est réunie à la Hollande, sous le litre de royaume des Pays-Bas.
-L’histoire des peuples , tant qu’elle n’est point écrite par eux-mêmes, ne nous offre que des notions vagues et fabuleuses. Nous connaissons l’histoire de la Grèce par les grands écrivains que ce pays a produits, mais lorsque ces mêmes écrivains ont voulu nous faire connaître

Commentaires (0)

Il n'y a aucun avis sur ce produit.
Donnez votre avis
BadExcellent
Facebook commentaire