Les cantons du district de CORBEIL en 1790 Référence : 30759Les cantons du district de CORBEIL en 1790Un manuscrit de l'abbé GUIOTpar GUIOT Abb.. Product #: 30759 based on 0 reviews Regular price: $22.00 $22.00 En stock
Code produit: 30759
Disponibilité: En stock
Poids: 290.00g
Dimensions: 0.00mm x 160.00mm x 250.00mm

€22.00

Description

Référence : 30759

GUIOT Abbé - Les cantons du district de CORBEIL en 1790

Un manuscrit de l'abbé GUIOT

1911, format : 160x250, 106 pages, une ill. débroché (en l'état) couv. et dos abîmés (voir photo) en l'état

Extrait du bulletin de la Sté H. et A. de Corvbeil, Etampes et Hurepoix 1910, tié à 30 exemplaires
TABLE DES MATIÈRES
Préface
Les cantons du district de Corbeil. Avertissement de l’auteur. .
Canton de Corbeil
Canton d’Arpajon
Canton de Brunoy
Canton de Mennecy
Canton de Montlhéry
Canton de Sucy
Canton de Villeneuve Saint-Georges.
Une note de l’abbé Guiot. .Index des noms de lieux.
MANUSCRIT DE L’ABBÉ GUIOT
A plusieurs reprises, nous avons eu l’occasion de parler ici- même de l’abbé Guiot, ce savant Victorin qui fut envoyé à Corbeil, en mai 1785, comme Prieur de St-Guenault. A peine arrivé, il entreprit la reconstruction de son Prieuré qui tombait en ruines. Les bâtiments venaient d’être achevés quand éclata la Révolution.
Le département de Seine-et-Oise s’empara du nouveau Prieuré pour en faire le siège du district qui devint plus tard la Sous- Préfecture. Privé de son Prieuré et de son église dont on avait fait une prison, le pauvre abbé Guiot eut une existence des plus tourmentées. Plus tard, vicaire à Melun, il y fut incarcéré, puis transféré au Château de Fontainebleau, devenu lui aussi une prison, puis emprisonné à Versailles. Il fut ensuite renvoyé à Corbeil où on l’enferma dans sa propre église St-Guenault, devenue la maison d’arrêt de Corbeil.
Pour connaître en détail toutes les tribulations dont le pauvre Abbé eut à souffrir, on peut se reporter à notre bulletin, année 1897,où l’on trouvera, entre les pages 28 et 46, une notice intitulée: Une autobiographie, l'abbé J. A. Guiot, 1739-1807 ; l’auteur y a complété le récit de l’abbé, qui paraît avoir été écrit vers 1794.
Ne pouvant plus exercer son ministère, Guiot occupa ses loisirs forcés, par des recherches historiques sur notre contrée, qui donnèrent naissance aux nombreux travaux qu'il a laissés, écrits presque toujours sur des registres in-folio, dont la plupart, ou plutôt tous sont restés manuscrits. Après sa mort, arrivée à Bourg- la-Reine le 21 septembre 1807 (il en était le Curé depuis 1804), tous ses manuscrits furent dispersés ; il y en a partout, à Paris, à Caen, à Corbeil, puis en Angleterre, dans la bibliothèque de Sir Thomas

Commentaires (0)

Il n'y a aucun avis sur ce produit.
Donnez votre avis
BadExcellent
Facebook commentaire

S'abonner aux NEWSLETTERS

Recevoir tous les quinze jours, notre liste de nouveaux TITRES d'ouvrages, d'affiches, gravures, manuscrits, photos... sur la Seine-et-Marne et autres thèmes divers, sous forme de fichier PDF, à consulter en détail, avec lien direct vers l'ouvrage sur le site 77livres.fr...
facebookgoogletwitter