BRIE ANTIQUE

30,00

Référence : 30156
BRIE ANTIQUE

Des camps, des routes, des légions…
par GESLIN Pierre
1993, format : 160x240mm, 192 pages, 70 illustrations, broché

En stock

Description

Référence : 30156

GESLIN Pierre – BRIE ANTIQUE

Des camps, des routes, des légions…

1993, format : 160×240, 192 pages, 70 ill. broché

Ouvrage épuisé et très recherché, un exemplaire disponible
Topographie gallo-romaine dans l’arrondissement de Coulommiers.
En 1860, M. Charles François Férand, polytechnicien, ingénieur des Ponts et Chaussées,, rédigeait une notice regroupant tous les lieux où ses recherches avaient reconnu la marque d’une occupation par les Gaulois et les Gallo-Romains sur le territoire de l’arrondissement de Coulommiers. Monuments mégalithiques, fermes indigènes, villas romaines, camps retranchés, mais surtout un impressionnant réseau de voies et chemins sont ainsi venus meubler le paysage antique de cette partie de la Brie. Malheureusement cet ouvrage n’a jamais été publié, ni, semble-t-il, pris en compte par les autorités auxquelles il était destiné.
Cette étude a été retrouvée un siècle plus tard, et ses indications ont été examinées, éprouvées et presque toujours vérifiées par un officier géographe, M. Pierre Geslin. Cette collaboration à travers le temps de deux hommes de terrain, également passionnés d’archéologie, aboutit à une évocation vivante, dynamique et colorée de la Brie antique. Cette contrée apparaît ainsi comme une région de peuplement intense, mais aussi de passage, dont l’intérêt stratégique n’a pas échappé à la puissance romaine.
TABLE des MATIÈRES
Préface de Jean Mesqui – Introduction de Pierre Geslin – Notice sur la topographie gallo-romaine de l’ardt de Coulommiers – Exposé – Explication sur la carte et les notations – Guides principaux d’investigation – Limites anciennes – Forêts et marais – Lieux druidiques – Un désastre irréparable pour le patrimoine archéologique de la Brie – Villages et chemins gaulois – Habitations et retranchements
Le camp de Champlion
La butte de Doue
Le camp de Coulommiers : Montbéliard
Le camp de Saint-Augustin
Le camp de Chartronges
Le camp de Saint-Mars-en-Brie
Le camp de la Bouchère
Le camp du Corbier
Les camps des vMarnières d’Amillis

Le camp des Parrichets à Beautheil
La butte de Lumigny
Un camp près de Mauperthuis
Le camp de la Ferté à Marles
Un camp sur le territoire de Rebais ?
A propos des camps et retranchements
Routes et chemins antiques
Voies gallo-romaines
Voie principale de Senlis à Troyes
Voie de Meaux à Melun
Voie de Paris à Rheims ou Châlons-sur-Marne Voie de Soissons à Troyes ou à Provins
Voie principale de Sens à Soissons
Voie secondaire du camp de St-Augustin au camp d’Orly Voie secondaire de Trilport à Montolivet Voie secondaire de Coulommes à Doue Voie secondaire de Chailly à Touquin et à Châtres
Voie secondaire de Chailly à Provins
Voie de Coulommes à Lumigny
Voie de la Ronce à Vaudoy et au-delà
Voie de Jouarre à Doue, Chartronges et au-delà
Voie de Leudon à Pouligny Voie de Lettrée à la Marne
Voie parallèle au Petit Morin, rive droite
Analyse de fiabilité de l’étude du réseau routier antique
Une voie principale de Lutèce à Troyes et Dijon
Un nouveau panorama de la Brie antique
Biographie de Charles François Férand
Un phénomène de géographie humaine propre à la Brie

Informations complémentaires

Poids 560 g
Dimensions 160 × 240 mm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “BRIE ANTIQUE”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.