LA BRIE DES GALLO-ROMAINS

26,00

ISBN : 9782868492142
• Référence : 01214
LA BRIE DES GALLO-ROMAINS

L’Archéologie en liberté
par GESLIN Pierre
2003, format : 160x240mm, 224 pages, nb illustrations, broché, 680 gr.

En stock

Description

ISBN : 9782868492142 • Référence : 01214

• GESLIN Pierre – L’Archéologie en liberté

2003, format : 160x240mm, 224 pages, nb ill. broché, 680 gr.

Les cartes anciennes, les plans terriers, le cadastre, la carte topographique, les photographies aériennes, la prospection de surface, la toponymie, la tradition populaire sont les huit piliers sur lesquels il est possible de reconstruire assez précisément le paysage antique d’une région.
Il faut y ajouter les écrits des observateurs des siècles passés : pour la Brie, MM. C.F. Ferand, V. Burin, F. Bourquelot, le Dr. Frisson, les abbés Denis et Bonno, qui dans un langage clair, même s’il n’est pas exactement celui de l’archéologie moderne, nous ont laissé des descriptions de sites qu’ils ont visités et étudiés il y a près de 150 ans.
Les éléments ne manquent donc pas pour un archéologue désireux de se livrer à ce que l’on appelle une « anastylose », une reconstruction raisonnée de la Brie des Gallo-Romains.
Cet ouvrage est le fruit de plus de vingt-cinq années d’étude et de recherches sur l’Antiquité de cette province.
Ancien officier géographe, formé à l’I.G.N., Pierre Geslin, a dirigé pendant quinze ans la fouille des vestiges gallo-romains du Chaufour à Pécy, rendant de ce fait son identité à l’agglomération antique qui existait là : la Riobé de la Table de Peutinger.
Les prospections effectuées par l’association « Via Agrippa » ont amené la découverte de plusieurs autres agglomérations gallo-romaines, la révélation de plusieurs voies, et la restitution de tout un tissu humain : la vie de cette région dans l’Antiquité. « La Brie des Gallo-Romains » propose à ses lecteurs une description analytique des sites fouillés ou connus par prospection, et une synthèse dynamique de l’évolution de la Brie de l’aube de l’Histoire à la fin de l’Empire Romain.
Table des matières
Chapitre premier – En 195, au bord de la Via Agrippa. Ils arrivent
Chapitre 2 – Le trésor de Riobé. Le dépôt monétaire de Pécy (Seine-et-Marne) : 1133 sesterces et sous-multiples de la fin de règne de Commode
Chapitre 3 – Un autre terrain de fouille : la carte
Chapitre 4 – La Brie dans son contexte antique.
Chapitre 5 – Les Meldes : le peuple des quatre rivières. Commentaires de la Guerre des Gaules.Livre V.
Chapitre 6 – Routes gauloises, voies romaines : deux points de vue différents
Chapitre 7 – Les traversées de la Brie.
Chapitre 8 – La voie romaine : la Troisième Agrippa. Origine et datation de la Table de Peutinger. D’Agrippa à la Royal Air Force: La voie romaine aux deux bouts de l’histoire.
Chapitre 9 – Riobé retrouvée. Conditions techniques, possibilités et limites de la Table de Peutinger
Les données de la Table. Les données de terrain dans notre région. Etat des lieux à :
JAULNES, MAISON-ROUGE, Les ORMES-sur-VOULZIE, PROVINS, PONTPIERRE, CHATEAUBLEAU, … et AUTRES LIEUX. Une identité pour Châteaubleau, CHÂTEAUBLEAU et l’YVRON : la preuve par neuf
Chapitre 10 – L’agglomération de Riobé. Une ville éclatée
A / Le village-rue. B/ L’agglomération du Moulin des Champs. C/ La partie monumentale
Annexe à Riobé. Un très grand site protohistorique, Mirvaux. Bibliographie de Mirvaux
Chapitre 11 – Pierres et gens de Riobé. Une trouvaille exceptionnelle
Chapitre 12 – La vie au bord de la voie. MOBILIER RECUEILLI au cours des fouilles de Pécy-Riobé
Chapitre 13 – La Brie des arpenteurs. Un phénomène propre à la Brie. Quelle est donc cette longueur omniprésente en Brie ? Unité de longueur et précision des mesures. Qui sont les auteurs de cette oeuvre ? La réponse à nos questions est sur le terrain. La structure du phénomène. Fermes et églises à une lieue et centuriations. La fossilisation du phénomène. LE SYSTEME METRIQUE des ARPENTEURS GALLO-ROMAINS. Origine commune du mille et de la lieue.
Chapitre 14 – Meilleray le nombril des peuples de la Seine et de la Marne. Le Cercle des Sept Cités
Chapitre 15 – Sennetru. Vieux Village gaulois ?
Chapitre 16 – Châteaubleau. La Fontaine Grémillon Une fontaine aux fagots, à Châteaubleau.
Chapitre 17 – Jaulnes
Chapitre 18 – Chailly-en-Brie alias Calagum. Une ville trop connue pour qu’on s’en souciat. La Fontaine de Champigny. Un horreum ou grenier officiel ?
Chapitre 19 – Le village-rue de la Ferme de Montauban. Une taberna ? …ARONI. BARONI
Chapitre 20 – Le site de Bernay
Chapitre 21 – Les Bordes de Chenoise. Une impression au soleil couchant
Chapitre 22 – Augers-en-Brie
Chapitre 23 – Une autre agglomération antique : Sognolles-en-Montois. De nouvelles données sur le peuplement antique de la Brie du sud-est. Bibliographie de Sognolles et Lizines. Le trésor des Rochottes
Chapitre 25 – Une ville vraiment bien placée
Chapitre 26 – La butte de Lumigny. Ou la triste histoire d’une « Réserve Archéologique »
Chapitre 27 – Une esquisse de paysage antique
Conclusion. Postface
CHATEAUBLEAU Un centre romain sous un village briard.
Annexe au chapitre 13
Cartes et Listes de Fermes à UNE LIEUE
Remerciements

Informations complémentaires

Poids 1 g
Dimensions 160 × 240 mm