Accueil » Boutique » Histoire du Chemin de Fer de Seine-et-Marne T1

Histoire du Chemin de Fer de Seine-et-Marne T1

15,00

Référence : 31405
Histoire du Chemin de Fer de Seine-et-Marne T1

Tome 1 – de la Vapeur au TGV
par PLANCKE René-Charles
1991, format : 160x240mm, 552 pages, 550 illustration[s], broché tranche dos déchirée, avec manque papier, voir illustraton jointe en l’état)

En stock

Référence : 31405

PLANCKE René-Charles – Histoire du Chemin de Fer de Seine-et-Marne T1

Tome 1 – de la Vapeur au TGV

1991, format : 160×240, 552 pages, 550 ill. broché tranche dos déchirée, avec manque papier, voir illustraton jointe en l’état)

Les grandes lignes.
Cet ouvrage de René-Charles Plancke, s’adresse au grand public, car il ne s’agit ni d’un manuel technique ni d’un traité d’économie des transports. 
Il évoque la petite histoire de notre département à travers les lignes de chemin de fer, de la vapeur au TGV, en insistant plus particulièrement sur la Grande Époque du Rail où près de 900 km de voies ferrées parcouraient la S.-et-M. 
Dans ce premier tome, l’auteur traite, dans un style clair et parfois incisif, de la vie quotidienne des Seine-et-Marnais à l’heure du train : construction des lignes, retombées politiques, projets en tous genres, exploitation puis (souvent hélas) suppression, catastrophes, accidents, faits de guerre, faits divers…
Cet ouvrage s’adresse au grand public, car il ne s’agit ni d’un manuel technique ni d’un traité d’économie des transports.
Il évoque la petite histoire de notre département à travers les lignes de chemin de fer, de la vapeur au T.G.V., en insistant plus particulièrement sur la Grande Époque du Rail où près de 900 km de voies ferrées parcouraient la Seine-et-Marne.
Dans ce premier tome, l’auteur traite, dans un style clair et parfois incisif, de la vie quotidienne des Seine-et-Marnais à l’heure du train ; création, – parfois épique – construction des lignes, retombées politiques, projets en tous genres, exploitation puis (souvent hélas !) suppression, catastrophes, accidents, faits de guerre, faits divers, etc.
L’humour n’est pas absent de cette épopée ferroviaire qui comporte même une touche de poésie avec le train des roses.
Avec le Chemin de fer en Seine-et-Marne, vous retrouverez (ou découvrirez) l’ambiance de nos gares d’autrefois, les panaches de fumée, le bruit des machines, le sifflement de la vapeur, l’odeur d’huile chaude, l’âcre senteur du charbon…
L’ouvrage se termine avec les trains d’aujourd’hui : T.G.V., interconnexion, R.E.R.
Attention ¡Attention ¡Les voyageurs pour une promenade dans le passé ferroviaire de la Seine-et-Marne, en voiture s’il vous plaît !
Attention au départ!
Le Chemin de Fer en Seine-et-Marne s’adresse au grand public et non aux spécialistes de l’histoire du chemin de fer, qui n’y trouveront sans doute rien qu’ils ne connaissent déjà.
Si ce livre a pu être mis sur ses rails, c’est grâce à Maurice Amattéis qui, s’étant promu chef de réseau, a voulu que l’auteur devienne tout à la fois chef de gare, chef de train, agent d’entretien et conducteur de locomotive ! En fait, il s’est retrouvé lampiste !
Espérons, qu’au cours de ce voyage aller et retour, de plus de 1 000 pages, (aller : De la vapeur au T.G.V., retour : Tacots, tramways et tortillards) il n’y aura pas trop de contrôleurs, et qu’ils seront indulgents !
En effet, l’auteur sait depuis peu faire la différence entre un locotracteur et un T.G.V., entre une machine à vapeur et une motrice électrique ; il s’émerveille devant les érudits qui, d’un seul coup d’œil, peuvent identifier le matériel roulant, les dates de sa mise en service et de son retrait, ses caractéristiques, etc.
Mais fidèle à la ligne de conduite qu’il s’est tracée dans les nombreux ouvrages qu’il a déjà commis pour les éditions Amattéis, il entend uniquement faire revivre – cette fois-ci avec une voix de chemin de fer – un épisode de la petite histoire de la Seine-et-Marne.
Ce qui lui a semblé intéressant de rappeler, c’est comment les Seine-et-Marnais d’autrefois vécurent l’arrivée de ce nouveau mode de locomotion (sans aller jusqu’à l’appeler la bête noire (la bestio negro) comme les Rouergats de 1858 !), les uns en le refusant, les autres en faisant tout, certains même en prévoyant n’importe quoi, pour l’avoir, comment nos grands-parents et nos parents l’utilisèrent, et dans la mesure du possible, d’évoquer la vie des cheminots dans les gares de nos villes et de nos bourgades sur les presque 820 km de rails que comptait notre département en 1911, à l’apogée du chemin de fer et à l’achèvement du réseau seine-et-marnais (tramways urbains et lignes industrielles non compris).
C’est pourquoi l’histoire des petites lignes, maintenant disparues, aété privilégiée à celle de leurs grandes sœurs, ces dernières présentées plus superficiellement et d’une façon plutôt anecdotique.

Poids 1500 g
Dimensions 160 × 240 mm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Histoire du Chemin de Fer de Seine-et-Marne T1”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *