MONTEREAU – Un curé constitutionnel et révolutionnaire

15,00

Référence : 30493
MONTEREAU – Un curé constitutionnel et révolutionnaire

Membre de la Société Historique et Archéologique du Gâtinais
par Paul QUESVERS
1888, format : 170x250mm, 35 pages, sans illustrations, débroché (en l’état)

En stock

Description

Référence : 30493

Paul QUESVERS – MONTEREAU – Un curé constitutionnel et révolutionnaire

Membre de la Société Historique et Archéologique du Gâtinais

1888, format : 170×250, 35 pages, sans ill. débroché (en l’état)

Extrait de la « Revue de la Révolution ». Dédicace de l’auteur.
UN CURE CONSTITUTIONNEL & REVOLUTIONNAIRE
Lorsque j’ai commencé, il y a plus de dix ans, à recueillir des notes sur le mauvais prêtre qui fait l’objet de ce petit travail, je croyais rencontrer un personnage extravagant et une procédure curieuse : je ne m’attendais pas à trouver un homme corrompu et un procès scandaleux. J’avais donc renoncé à publier le fruit de mes recherches ; puis, j’ai réfléchi que ces quelques pages de la vie de l’ancien curé de Saint-Nicolas de Montereau-fault-Yonne offraient plus d’un enseignement. Elles sont, en effet, une nouvelle preuve de ce fait indiscutable : la majeure partie des prêtres apostats qui embrassèrent la cause de la Révolution, avaient un passé douteux ou des moeurs irrégulières.
Le 15 janvier 1783, un sieur Paul de Mattei prenait possession de la cure de Saint-Nicolas de Montereau-fault-Yonne Le nouveau curé qui était né vers 1746, à Ferlaja, dans l’île de Corse, avait d’abord servi comme officier sous les ordres de Paoli ; puis, après la réunion de la Corse à la France, il avait été élu capitaine des chasseurs volontaires de la Corse, commandés par M. de Boisménil(2). Las sans doute du métier des armes, il embrassa l’état ecclésiastique, quitta la Corse vers 1779, et fut, pendant deux ans, professeur dans un collège de Milan. Persuadé qu’il trouverait en France de meilleures occasions de faire fortune, il y vint en 1781, quatre mois avant la naissance du Dauphin, premier fils de Louis XVI.
1. Archives départementales de l’Yonne, G, 657, p. 314.
2. Mémoire pour M, Paul Mattei, prêtre, curé de la paroisse Saint-Nicolas de Montereau, contre le sieur Filastre, se disant aussi curé (le la même paroisse; 31 pages in-40, de l’imp. de le veuve Delaguette (1791).

Informations complémentaires

Poids 70 g
Dimensions 170 × 250 mm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “MONTEREAU – Un curé constitutionnel et révolutionnaire”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.